Article de La Nouvelle République du 26/05/2015 : « La fresque devient exposition »

L’été dernier, à l’heure où le marché couvert entrait en travaux, l’artiste LiSKa LLoRCa réalisait une fresque recouvrant l’échafaudage. « Tout était parti à l’époque d’une discussion avec Patrick Scellier. Il m’avait mis au défi de réaliser une toile qui puisse recouvrir un échafaudage. Et puis il y a eu cet accident où Patrick Scellier et Frédéric Tricot sont décédés. J’ai lancé ce travail quelques jours après. »

La fresque a tenu, pendant plus de deux mois. Il y avait des arbres et de l’eau, un hommage particulier de l’artiste aux deux hommes disparus. Seulement, la fresque n’a pas cessé de vivre avec son décrochage. « Lors de l’inauguration des nouveaux locaux de la régie de quartier, j’avais annoncé vouloir relancer l’exposition d’œuvres. L’accès à l’art pour tous », intervient Florence Bouhours, présidente de la structure d’insertion. Alors que LiSKa LLoRCa et des membres de la nouvelle association Vendafrik demandent à récupérer la fresque lors de la fin des travaux, l’idée a fait son chemin. La recyclerie offre donc des cadres récupérés et les membres de Vendafrik, avec LiSKa LLoRCa , vont découper la fresque pour la transformer en une centaine de tableaux. « Chacun a choisi, en fonction de son cadre, le morceau qui lui plaisait. »Le résultat sera accroché à partir du 29 mai dans les nouveaux locaux et le produit de la vente sera entièrement dédié à l’association Vendafrik. « Nous y allons progressivement, chaque membre de l’association avait une approche différente de la coopération, je la pratiquais depuis vingt ans alors que certains n’avaient jamais été bénévoles dans ce cadre. Tout le monde a donc fait une formation auprès de CentrAider », explique Sébastien Martineau, président de Vendafrik. Si les projets de réalisation ne sont pas encore dessinés, la charte est tracée. « Pour toute action menée au Burkina, sur la thématique de l’eau par exemple, il y en aura une en France, ici en Vendômois. »

Lire l’article sur le site de La Nouvelle République

© photographie : La Nouvelle République – Droits réservés

Laisser un commentaire