Place au spectacle populaire – 18/05/2017 – ladepeche.fr

Les détails de la Nuit des Créations viennent d’être dévoilés. L’accent est volontairement mis sur le côté grand public, sans oublier pour autant l’art équestre.

Michel Garnier, le patron de l’office de tourisme, a été on ne peut plus clair lors de la présentation de la Nuit des Créations, le cœur du festival Equestria : «Nous voulons nous tourner vers un spectacle grand public et populaire, sans délaisser l’art équestre. Mais Equestria, ce n’est pas que l’art équestre réservé aux puristes et aux initiés. Il faut que tout le public, le plus large possible, puisse en profiter». C’est ainsi que le cirque, tarbais il va sans dire, va faire son apparition dans le spectacle. Pour l’édition 2017, il y aura d’autres nouveautés. à commencer par le retour de Jean-François Pignon, dresseur de réputation mondiale, et la venue, pour la première fois, des chevaux géants de la Compagnie des quidams, des chevaux qui n’existent pas en tant que tels mais qu’il faudra bien faire cohabiter avec les vrais, ce qui n’est pas gagné d’avance. Sélyne et Jérémy Gonzalès seront présents pour leur spectacle de dressage et de haute école (ils font donc partie des «classiques» de l’art équestre). Ensuite, les jeunes voltigeurs de l’école d’Avignon : «Le public adore la voltige et ne comprendrait pas qu’il n’y en ait pas», soulignait Michel Garnier. Il y aura, bien sûr, le ou plutôt la lauréate de la piste ouverte de l’an dernier : Laure Têtard et la Compagnie équi’libre. Pour la partie classique, Jérémy Barrillet sera présent avec sa troupe de voltige académique. Benjamin Aillaud, le metteur en scène et directeur artistique du festival, sera également là en personne avec un numéro de création poétique à cheval. Côté musique et animations : les Accords’Léon et la Compagnie tarbaise Cajon y tapas. Comme nous l’avons vu, le cirque fait sa grande entrée cette année, ainsi qu’une plasticienne, Liska Lorca, elle aussi très connue du monde équestre, qui exécutera des fresques en live, au beau milieu du spectacle, fresques évidemment différentes chaque soir.

Au total, il y aura cinq représentations, mercredi, jeudi vendredi et samedi, plus une matinée le dimanche, à 15 h 30. Le festival se déroulera du 26 au 30 juillet prochain, avec ouverture gratuite le 25. On peut déjà réserver ses places, soit à l’office de tourisme ou à la FNAC, soit via internet. Le spectacle aura lieu sous chapiteau, avec 2.000 places par soir, sur 4 gradins. Prix : 32 €, 26 € en tarif réduit.

 

via Place au spectacle populaire – 18/05/2017 – ladepeche.fr

Laisser un commentaire