Nouveaux projets à la galerie E (co) tone – janvier 2018 – La Nouvelle République

5a67e6c4479a45677c8b45fb

Janvier et déjà une première exposition à la galerie-atelier E (co) tone avec trois artistes, Mme N, Alexis Pandellé et Jean-Pierre Renard. Jusqu’en mars, ils présentent chacun un travail en cours. Ce mois-ci, c’est Mme N qui met en avant son travail sur des grands formats avec « Sous-bois », des enchevêtrements au fusain. L’exposition a été lancée avec une performance de dessin cinétique à deux mains avec LiSKa LLoRCa (sanguine) et Mme N (fusain et craies). Une improvisation avec une gestuelle particulière, presque dansée, et un public actif car il doit se déplacer pour voir les deux facettes de l’œuvre.
Bientôt une “ expo invisible ”
A partir de mars, la galerie exposera les travaux de l’association, c’est-à-dire tous les travaux amateurs de l’atelier, ainsi que les travaux d’intervention de la partie associative, comme les ateliers périscolaires dans deux écoles, les ateliers enfants du mercredi à la CAF, les ateliers en structures médico-sociales avec de jeunes adolescents et les interventions en lycée avec le dispositif « Aux Arts Lycéens ». Le but étant de mettre en valeur la partie associative d’E (co) tone qui reste peu connue.
Les ateliers qui ont lieu un samedi par mois se poursuivent. Ils sont animés par des artistes adhérents de l’association, qui compte actuellement douze artistes actifs, et qui peuvent venir de Tours, de Paris. Ces ateliers proposent d’appréhender une démarche technique (par exemple le dessin animalier ou le manga), avec un temps d’initiation et ensuite une réalisation personnelle. Ouverts à tous les niveaux, ils sont aussi intergénérationnels, à partir de onze ans.
En 2018, deux grands projets sont relancés. Un mini festival de la performance organisé en octobre sur plusieurs communes pour lancer l’ouverture de la saison avec une surprise (un artiste chinois). Et une nouvelle exposition invisible comme en 2015 à la chapelle Saint-Jacques, prévue pour janvier 2019 dans un lieu non encore défini. Il s’agira d’une exposition collective avec différentes entrées sensorielles. Les visites seront libres ou à l’aveugle (les yeux bandés !) et plusieurs ateliers seront proposés. C’est Alexis Pandellé qui dirige le comité de pilotage de ces deux projets.
E (co) tone, 190 bis, faubourg Chartrain à Vendôme. Exposition tous les week-ends de 15 h à 18 h (sauf pendant les vacances scolaires).

via Nouveaux projets à la galerie E (co) tone

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.