Châteaux d’eau à l’honneur au 3e festival H2O

La deuxième édition du festival a donné lieu à l’édition d’un livre. © Photo NR
La deuxième édition du festival a donné lieu à l’édition d’un livre. © Photo NR

L’énergie bleue sera le thème du 3e festival d’art et d’environnement en vallée de la Cisse, du 19 mai au 24 juin. Avec les châteaux d’eau pour fil conducteur.

Isabel Da Rocha ne lâche rien. La fondatrice et présidente de l’association Artecisse croit plus que jamais aux pouvoirs de l’eau et à la capacité des artistes à les sublimer, pour mieux aimer et protéger cette source de vie. Après deux éditions montées grâce à un carnet d’adresses fourni et une capacité de travail hors normes, le festival H2O s’apprête à embarquer le public dans de nouvelles aventures au fil de la vallée de la Cisse, d’Averdon à Vouvray (Indre-et-Loire), du 19 mai au 24 juin.
« Ce format sur six week-ends semble bien convenir aux visiteurs, commente Isabel da Rocha, mais si je l’ai choisi, c’est d’abord pour les artistes. C’est trop frustrant de créer une œuvre spécifiquement pour un festival et de ne pouvoir la montrer que deux jours ! »
Côté fréquentation, les 1.600 visiteurs comptabilisés « avec certitude, hors expositions libres d’accès » l’an dernier permettent d’établir l’intérêt du public pour cette programmation éclectique, mêlant expositions, conférences, créations sonores et autres installations au fil de l’eau.
Pour pérenniser l’événement, l’association Artecisse a cependant fait le choix de rendre les spectacles payants pour la prochaine édition, « avec un tarif très accessible, mais qui contribuera à assurer l’indispensable part d’autofinancement du festival, précise Isabel Da Rocha, en complément du soutien des collectivités : conseil département, pays des Châteaux et région Centre-Val de Loire avec laquelle nous avons signé une convention. »
Cette année, d’autres partenaires importants ont choisi de s’associer avec le festival H2O : la fondation France Libertés, l’association Ter’Agir, qui promeut le développement durable, mais aussi Le Mur d’Oberkampf, célèbre collectif de street art parisien, pour un grand projet de fresque sur l’un des 30 châteaux d’eau de la vallée de la Cisse. Ces réservoirs aux allures de gardiens de la rivière seront d’ailleurs mis à l’honneur de cette 3e édition, à travers une exposition photos itinérante, signée Isabel Da Rocha. La présidente d’Artecisse réalisera aussi les décors de « Huit heures à la fontaine » d’Alain Enjary, un spectacle créé pour le festival par la compagnie du Hasard, et qui sera aussi joué trois fois, au fil de la Cisse. Que d’énergie puisée dans l’eau !
www.artecisse.xyz

 

via Châteaux d’eau à l’honneur au 3e festival H2O

en savoir plus :

H2O, un livre aussi :

Compenser ce qu’un festival peut avoir d’éphémère en en capturant quelques images, quelques mots, quelques sensations dans les pages d’un livre : entre album souvenir et conte poétique « Les Murmures de l’eau » proposent en 48 pages de se (re) plonger dans l’édition 2017 du festival H2O. Textes et photos d’Isabel Da Rocha, avec la participation pour les illustrations des enfants d’Artecisse Junior et des ateliers animés par LiSKa LLoRCa et Sandra Labaronne.
En vente 15 € à la librairie Labbé à Blois, et auprès d’Artecisse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.